Vauban

29 different villages together

  • Img 0936

Le village de Vauban

Le village, dont le nom est attaché au souvenir de l'illustre Maréchal Sébastien le Prestre de Vauban (1633-1707), est le seul de France à pouvoir s'honorer de porter ce nom. Autrefois appelé Saint Sernin en Brionnais, les terres sont érigées en comté de Vauban en 1725. Au milieu du XIXème siècle, l'église romane, devenue trop petite pour accueillir tous les fidèles, fut dotée d'une nouvelle nef. Quant à la chapelle de Mussy le Rouvray, elle fut elle aussi restaurée à la même époque dans le style néo-gothique. Au siècle dernier, avec le développement de l'industrie de la soierie à Charlieu, la commune de Vauban devint un bourg artisanal important, où les femmes tissaient la soie à domicile.


La mystérieuse fontaine de Font Dolent

Le nom de Font Dolent désigne " la source qui souffre, qui pleure ". En effet, d'après la légende, un bucheron qui tentait de couper un chêne séculaire a arrêté sa hache car de l'entaille coulait du sang. Depuis, les eaux ferrugineuses de la fontaine continuent de jaillir sous la souche du chêne. La tradition attribue à cette source des vertus thérapeutiques puisque son eau était réputée soigner les maladies de peau et les plaies, les troubles de l'estomac et les indigestions. Elle avait aussi des vertus de fécondité car autrefois, les femmes stériles se rendaient en pèlerinage à cette fontaine, jetant des pièces de monnaie et déposant des petites croix de bois. D'ailleurs quelques écoliers téméraires en profitaient pour venir chaparder les pièces...


  • 6 juillet 2010 128

Pourquoi ce nom prestigieux

Antoine Le Prestre de Vauban, cousin de l'illustre Maréchal de France Vauban, et dernier descendant de ce nom, épousait en 1699 Anne Henriette de Busseul. Il s'installa à Saint Sernin en Brionnais, sur les terres de sa femme, où il édifia à l'emplacement du château médiéval, un vaste château de style néo-classique. C'est en 1725 que Louis XV, qui souhaitait témoigner sa reconnaissance à la famille de Vauban, immortalisa ce nom en l'attachant à une parcelle de la terre de France. La modeste bourgade de Saint-Sernin en Brionnais est érigée en comté de Vauban. C'est finalement à leur petit-fils, Jacques Anne le Prestre de Vauban, dit le Chouan, qu'échoue le domaine de Vauban. Distingué par ses faits d'armes dans la Guerre d'indépendance américaine et dans la lutte contre révolutionnaire, il se retire sur ses terres de Vauban où il mourut. En témoigne encore la pierre tombale (situé côté sud de l'église) avec l'inscription " ici, repose Jacques Anne Joseph le Prestre comte de Vauban chevalier de Saint Louis et de l'ordre de Cincinnatus officier général des armées du roi. Né le 9 mars 1754 décédé en son château de Vauban le 20 avril 1816 ". Bien que le château des Vauban fut démoli au XIXème siècle et qu'il ne subsiste que le porche, la commune affiche fièrement son nom.