Châteauneuf

29 different villages together

  • Chateauneuf 08

Le village de Châteaneuf

Petite en superficie, Châteauneuf reste une des communes du canton les plus riche en histoire. Châteauneuf fut avant 1789, châtellenie royale, avec un procureur du roi à demeure. Pour cette raison, la commune fut " découpée " en 1789, au profit des communes voisines, et ne conserva que 134 hectares, dont 32 ha en bois et 88 ha en prés et terres. Sous la révolution, Châteauneuf perdit son nom et fut appelé SORNIN, jusqu'à sous l'empire qui lui rendit son nom premier et la fit chef-lieu de canton. Quelques années plus tard Chauffailles la déposséda de ce titre. Compte tenu de son passé, et de la présence de monuments classés, la vocation première de la commune est plutôt touristique.


La salle Saint Louis

Ancienne salle de justice, d'où le roi Saint Louis aurait, en 1248, invité les villageois à l'accompagner en croisades. Très belle vue, de la terrasse qui entoure la salle, et domine le village


  • Denislathuilere

L’église romane

Perchée sur son promontoire, depuis le XIIème siècle, elle est très représentative du roman bourguignon, et la seule avec la basilique de Paray le Monial, à être très élancée - Trop même, puisqu'au XVème siècle, les voutes menaçant de s'effondrer, furent reprises en sous œuvre, mais en style gothique, avec croisé d'ogive - Le clocher qui s'élève à 30 mètres, serait, d'après l'architecte Violet Le Duc, un des meilleurs prototypes de l'architecture clunysienne.


  • Chateauneuf03

Le château de la Magdeleine

Fut construit en 1523 par Girard de la Magdeleine, sur l'emplacement d'une citadelle remontant à l'époque gallo-romaine. Il succéda à la forteresse du Banchet, possession du Duc de Bourgogne (détruite par les armagnacs pendant la guerre de 100 ans). Très remanié par ses propriétaires successifs, l'édifice n'a pas conservé sa pureté originelle de style renaissance.


La Croix Blanche

Ancien relais de poste et de diligences datant environ du XVIème siècle. L'important logis principal rectangulaire, cache une cour intérieure, fermée par les anciennes écuries de l'auberge. Longtemps resté à l'abandon, le bâtiment fut acquis dans les années 1970, par Mr de BOISSIEUX, puis restauré par sa fille Mme de BLOIS avant de servir de salles de réceptions. Plus récemment il a servi de cadre au musée " du temps retrouvé " (scènes de la vie brionnaise) créé par Alain Mathus.


  • Chateauneuf 07

Le pont romain

Datant du XIème siècle, il fut élargi une première fois en 1790, puis en 1988/1989, pour les besoins d'une circulation de plus en plus intense.